Annulation de la livraison poulet et œufs du 23/02

Chambost le 14 /02/17

 

Bonjour à toutes et tous…

Je viens vous donner quelques nouvelles de ma campagne…

Côté poulailler

Lors de la dernière livraison de volailles je vous ai donné des informations pour expliquer les quelques difficultés de j’avais en ce début d’année. Je vais les reprendre et les compléter pour que tous vous puissiez tous les avoir.

Comme vous le savez sans doute, avec le passage de la grippe aviaire*, les autorités nous ont obligés, nous éleveurs, à tenir enfermées nos volailles. Les miennes, comme toutes les volailles fermières, ont l’habitude de gambader, gratter et grignoter dans l’herbe des parcours. La claustration les a donc perturbées et elles n’ont pas grossies comme d’habitude. C’est pourquoi lors de l’avant-dernière livraison j’ai modifié certains paniers en remplaçant des filets par des cuisses, ce qui me permettait d’abattre moins de poulets et ainsi de laisser les autres grossir davantage. J’en profite pour remercier chaleureusement les amapiens qui ont accepté de bonne grâce ce changement.

Ainsi,  je pensais pouvoir rattraper mon retard de croissance. Mais malheureusement s’est rajouté cette vague de froid. Les poulets en ont un peu souffert à cause des températures mais aussi à cause du gel des abreuvoirs. J’ai passé une bonne demi-journée par jour depuis 15 jours à dégeler les abreuvoirs ou à apporter de l’eau quand il n’est pas possible de dégeler toutes les arrivées d’eau.

Bien que tout soit revenu à la normale depuis 10 jours ; les poulets n’ont pas encore rattrapé complètement leur retard. Je vais devoir annuler la prochaine livraison  prévue jeudi 23 février car mes poulets ne sont pas assez gros et je ne souhaite pas vous livrer de la marchandise qui ne correspond pas à ce que vous avez l’habitude d’avoir. J’en suis désolée mais je préfère attendre la livraison suivante pour vous amener de jolis poulets.

Bien entendu, cette livraison non effectuée sera déduite de votre contrat lors de la régularisation de fin juin, idem pour les changements cuisses/filets de l’avant dernière livraison. Tous les tableaux récapitulatifs restent à votre disposition si besoin.

Côté bergerie

Les premiers agneaux sont nés le jour de Noël et à ce jour, 38 agneaux gambadent dans la bergerie aux côtés de leurs mères. Les agnelages de ce premier lot se sont très bien passés. Il reste encore 6 brebis qui vont agneler dans les prochains jours. Pendant la vague de froid,  nous maintenons dans une cabane en paille les agneaux avec leur mère les 3 ou 4 premiers jours après la mise bas, puis ils rejoignent le reste du troupeau dans la bergerie. Ici aussi il a fallu apporter chaque jour de l’eau (400 l) car tous les conduits ainsi que les réservoirs d’eau avaient gelés. C’était une bonne méthode pour réchauffer la bergère qui promènait ses bidons en brouette !

Merci encore de votre compréhension. Notre mode de production très proche de la nature nous soumet aux aléas climatiques.

A très bientôt avec de jolis et goûteux poulets.

Laurence

Fermièrement Votre

 

 

* complément d’info : la grippe aviaire n’est pas transmissible à l’homme, elle n’est dangereuse que pour les oiseaux. La claustration est censée éviter la diffusion d’un élevage à l’autre.

Updated: 15/02/2017 — 9:37
Mines de Liens © 2014 - 2019 Frontier Theme