Agrumes de Corse

Des nouvelles de notre producteur d’agrumes corses, Jean-Jacques Laurent.

Bonjour à toutes et tous,

Voici une nouvelle saison qui commence. La cueillette un peu plus tardive que l’an passé se déroule dans de bonnes conditions météorologiques.

La récolte s’annonce correcte malgré la chaleur qui nous accompagne depuis le mois d’avril.

Les arbres et les fruits ont souffert malgré un arrosage régulier. La Caffin que vous allez consommer a pu bénéficier d’une petite pluie qui a été salutaire il y a un mois de cela. Les fruits se sont développés correctement et le calibre n’est pas trop petit. A l’inverse la prochaine variété a été impactée par cette chaleur et l’arrosage sous frondaison (sous la végétation) n’est pas efficace. La très forte chaleur oblige l’arbre à se protéger et donc toute l’eau apportée n’est pas aussi facilement assimilée par la plante. La précipitation du mois de septembre pour la variété plus tardive n’est pas aussi bénéfique. Un arrosage sur frondaison permet de créer un micro climat quasi tropical par forte chaleur bénéfique à la plante. Cet arrosage permet de rafraîchir l’air et la plante souffre beaucoup moins. De plus un arbre comme une plante absorbe autant d’eau par les feuilles que par les racines. C’est pourquoi j’ai pris l’option d’un système d’irrigation sur frondaison pour mon jeune verger d’orangers.

 Revenons à ces clémentines qui doivent être conservées dans de bonnes conditions pour vous satisfaire le plus longtemps. N’oubliez pas de sectionner le pédoncule et de les étaler dans un endroit sec ou ventilé. Le fruit transpire et cette humidité dégagée est propice au développement de champignon. Il n’est pas nécessaire de les mettre dans un réfrigérateur.

Je rappelle que la Caffin est une clémentine dont la peau est épaisse et ferme. Elle se distingue par son fruité et un équilibre acide sucre particulier. Même si la peau est encore verte le fruit est mûr. La coloration donc la dépigmentation apparaît quand la différence de température entre la nuit et le jour est importante ce qui est le cas en ce moment. Quelques photos de la récolte accompagne ce petit mot

Pour rappel le verger d’oranger s’est étoffé et aujourd’hui 3 ha de ces fruits vont me permettre dans quelques années de fournir plus régulièrement toutes les AMAP.

Voilà je vous laisse à votre dégustation et cette année ma visite sera plus aléatoire mon salarié permanent ayant décidé de se retirer sous d’autres cieux.

Votre producteur.

 

Updated: 26/10/2019 — 12:02
Mines de Liens © 2014 - 2019 Frontier Theme